Jean d’Arcet

aus Wikisource, der freien Quellensammlung
Zur Navigation springen Zur Suche springen
Jean d’ Arcet
Jean d’ArcetPhysionotrace von Chrétien
[[Bild:|220px]]
Schreibweise auch: „Darcet“ und „D’Arcet“
* 7. September 1724 in Doazit
† 12. Februar 1801 in Paris
französischer Arzt und Chemiker
Vater von Jean Pierre Joseph d’Arcet (1777–1844)
Wikipedia-logo.png Artikel in der Wikipedia
Commons-logo.svg Bilder und Medien bei Commons
Wikiquote-logo.svg Zitate bei Wikiquote
GND-Nummer 117662275
WP-Personensuche, SeeAlso, Deutsche Digitale Bibliothek
DNB: Datensatz, Werke

Werke[Bearbeiten]

in deutscher Übersetzung[Bearbeiten]

  • Die neuesten Entdekkungen über das Seifen-Sieden. Leipzig 1800 > siehe Bertrand Pelletier

Originale[Bearbeiten]

  • Quaestio medica, quodlibetariis disputationibus … Utrum omnes Humores humores corporis, tum excrementitii, tum recrementitii, ex Fermentatione producantur? (Vorsitz: Augustin Roux). Paris 1762 Google
  • Discours en forme de dissertation sur l’etat actuel des montagnes des Pyrenées, et sur les causes de leur dégradation. P. G. Cavelier, Paris 1776 Google, Google, Google
  • Instruction sur l’art de séparer le cuivre du métal des cloches. Paris 1794 > siehe Bertrand Pelletier
  • Expériences faites par MM. Rouelle et d’Arcet, d’après celles de M. Sage, sur la quantité d’Or qu’on rétire de la terre végétale & des cendres des végétaux. 1778 Google, Google
  • Extrait du rapport présenté au Comité de Salut public … Sur la fabrication de la soude. Paris 1794 > siehe Bertrand Pelletier
  • Rapport sur la fabrication des Savons, sur leurs différentes espèces, suivant la nature des huiles et des alkalis qu’on emploie pour les fabriquer; et sur les moyens d’en préparer par-tout, avec les diverses matières huileuses et alkalines, que la nature présente, suivant les localités. Par les Cns. Darcet, Lelievre et Pelletier. Paris III [=1795] SLUB Dresden
  • Memoire sur l’action d’un feu egal, violent, et continué pendant plusieurs jours sur un grand nombre de Terres, de Pierres & de Chaux Métalliques essayées pour la plupart telles qu’elles sortent du sein de la Terre. P. G. Cavelier, Paris 1766 SLUB Dresden, e-rara.ch, Internet Archive
    • Second mémoire. Paris 1771

Mitarbeit:

  • N. Ph. Ledru: Rapport de MM. Cosnier, Maloet, Darcet, Philip, le Preux, Desessartz & Paulet … Sur les avantages reconnus de la Nouvelle Méthode d’administrer l’Électricité dans les Maladies Nerveuses, particulièrement dans l’Épilepsie & dans la Catalepsie. Paris 1783 Google

Veröffentlichungen in Periodika[Bearbeiten]

(Auswahl)

  • Annales de chimie ZDB
    • (mit Fourcroy und Berthollet:) Rapport sur un Ouvrage de M. Loysel, qui a pour titre: Essai sur les principes de l’art de la verrerie. In: Band 9 (1791), S. 113 Gallica, S. 235
    • (mit Lelièvre und Pelletier:) Rapport sur la fabrication des Savons, sur leurs différentes espèces, suivant la nature des huiles et des alkalis qu’on employe pour les fabriquer … In: Band 19 (1797), S. 253 Gallica
  • Journal de médecine
    • Lettre … au sujet du remede végétal anti-vénérien du sieur Agironi. In: Band 38 (1772), S. 90
    • Expériences sur quelques alliages métalliques qui ont la propriété de se ramollir, & même de fondre & de couler dans l’eau bouillante. In: Band 43 (1775), S. 552
    • Histoire de la maladie que M. le président d’Héricourt a essuyée au mois de novembre dernier, à sa terre du Boulay. In: Band 49 (1778), S. 303

in deutscher Übersetzung:

Herausgeber[Bearbeiten]

Sekundärliteratur[Bearbeiten]

  • La France littéraire, Band 1. Paris 1769, S. 234 Google
  • M. J. J. Dizé: Précis historique sur la vie et les travaux de Jean D’arcet. Paris X [=1802]
    • in: A. Pillas / A. Balland: Le chimiste Dizé. Paris 1906, S. 171–209 Gallica
  • Biographie universelle, ancienne et moderne, Band 10. Paris 1813, S. 544–546 Internet Archive
    • Nouvelle édition, Band 10 (1855), S. 129–130 MDZ München
  • J.-M. Quérard: La France littéraire, Band 2. Paris 1828, S. 389–390 MDZ München
  • J. E. Dezeimeris: Dictionnaire historique de la médecine ancienne et moderne, Band 2. Paris 1834, S. 15–17 Google